Brun-Theme-Folder.png

Viviane Bonelli

Direction artistique

Le monde des arts et du spectacle a toujours séduit Viviane Bonelli.

Après le conservatoire et un diplôme de commerce en main elle arrive à Paris à 19 ans. Sur les planches ou devant les caméras Viviane a multiplié les rôles tout en suivant les Cours Florent où elle obtient un diplôme d'art dramatique. Elle est engagée comme mannequin dans un agence parisienne, puis enchaîne rapidement comme co-animatrice d'un jeu pour Tf1 et en tant que chroniqueuse de théâtre pour le Groupe M6.

Après avoir tourné dans différentes publicités et court–métrages, elle endosse des rôles dans des téléfilms tels que «Joséphine ange gardien», «Commissaire Moulin», «Léa Parker» ou encore «Nestor Burma». Elle joue notamment dans le long métrage «Adieu plancher des vaches» d'Otar Iosselani (sélection officielle Cannes 1999) et aux côtés de Jean-Quentin Châtelain dans «Ca brûle» de Claire Simon, (sélection Quinzaine des réalisateurs, Cannes 2006).

En 2008, elle joue notamment sur M6 dans «Duval et Moretti» et sur TF1 dans «Section de recherches».

La mise sur pied de projets théâtraux qu'elle monte avec sa compagnie El Diablo tels que «Ann Boleyn», «Solo para Paquita» de Ernesto Caballero, «Festival Jean Cocteau», «Cuisine et dépendances» de Bacri-Jaoui.

En 2002 la production vient compléter son éventail d'activités avec la création de Gipsy prod pour mener à bien un moyen métrage qu'elle a écrit «Amour gitan» en compétition au festival du film de Genève en 2002 et dernièrement la réalisation de son premier court-métrage «Concours». Elle travaille également comme première assistante réalisatrice sur de nombreux clips et courts-métrages.

En 2006, elle est engagée comme speakerine à la TSR, ce qui lui permet de bénéficier d'une certaine visibilité pour exercer son métier de comédienne.

Début 2008, elle s'attaque à la mise en scène, suite à sa rencontre avec Noman Hosni, une rencontre créatrice et productive.

Après avoir obtenu son certificat en dramaturgie à l'université de Lausanne, en février 2009, elle monte «Le baiser de la veuve», de Israël Horovitz, dans le cadre du festival des scènes Valaisannes. Puis en 2009, elle met en scène «Le dîner de cons» de Françis Veber.

En 2010 elle réalise un petit court métrage pour l'hotellerie suisse.

En 2011 et 2012, avec sa compagnie elle produit «L'invité» de David Pharao ainsi que «Ils s'aiment» de Pierre Palmade et Muriel Robin, spectacle avec lequel ils seront en tournée jusqu'en 2013.

Parallèlement, elle est engagée par Olivier Lejeune pour la création de la comédie «Le Baby Sitter» qui se jouera pendant plus d'une année.

En 2013 et encore aujourd'hui, elle est engagée comme coach par le swiss comedy club afin de permettre à de jeunes talents de concrétiser leurs rêves.

Puis en 2014 elle repart quelques temps sur Paris pour y répéter la comédie de Pascal Légitimus et Mathilda May «Plus si affinités» où elle aura la chance d'être mise en scène par Gil Galliot. Elle joue ensuite de nombreuses comédies comme "Mon colocataire est une garce" ou «Le mariage nuit gravement à la santé», puis monte avec sa compagnie "Un air de famille" où elle assure également la mise en scène.

Pendant toutes ces années elle ne cesse de créer, car le monde artistique fait partie intégrante de son univers.

Après avoir cotoyé le monde de la mode pendant des années à Paris, elle a la chance à l'heure d'aujourd'hui de pouvoir continuer à utiliser son image pour travailler.

Elle tourne dans le long métrage «Bloc Central» de Michel Finazzi sorti au cinéma en 2018. La même année après avoir obtenue une bourse d'écriture SSA pour l'écriture d'un spectacle humoristique, elle monte avec sa compagnie "Peindre à tout prix" coachée par Carlos Henriquez.

Depuis octobre dernier, elle a mis sur pied une saison humorsitique aux Ateliers de la Côte (LAC) à Etoy où elle propose des spectacles en partenariat avec la comédie de la gare à Genève.

Viviane Bonelli
Brun-Theme-Folder.png